20% de bio en restauration collective avant 2020

On vous annonçait en décembre l’adoption de l’objectif d’introduction du bio dans les cantines (voir ci-après) … et bien ce sera à refaire ! car le Conseil Constitutionnel, sollicité par des sénateurs et députés, a jugé que cette disposition n’avait pas sa place dans la loi sur l’égalité et la citoyenneté.

Quoi qu’il en soit, Brigitte Allain a confirmé hier lors d’une journée de travail organisée par les étudiants de Sciences Agro, qu’elle représentera sa loi dès la prochaine session. Il faudra cependant qu’elle soit réélue députée !

 

Voté par l’Assemblée Nationale au printemps, puis retoqué par les sénateurs, le projet de loi visant à atteindre le seuil de 20% d’aliments bio et locaux en restauration collective dès 2020 a été adopté définitivement par les députés.
Au final,  la députée EELV Brigitte Allain, grâce à sa persévérance et au soutien de l’association Agir pour l’environnement  aura réussi à convaincre ses collègues après un parcours plein d’embûches et de rebondissements de son projet de loi sur une alimentation biologique et de proximité dans la restauration collective publique.

Le projet visait 40% de produits locaux , de saison et de qualité dont 20% de produits bio.   (voir revue presse)

Selon une enquête de juillet 2014 de l’Agence bio, 68% des parents et 53% des salariés veulent voir plus d’aliments biologiques dans l’école de leurs enfants ou sur leur lieu de travail.

Remonter